Bien hiverner son camping car

Un véhicule qui stationne quelques mois de façon ininterrompue pendant la période la plus froide de l'année, risque d'avoir quelques problèmes lors de sa remise en route aux premiers beaux jours. Et pourtant, il suffit de prendre quelques précautions avant remisage pour ne pas être confronté à certains désagréments (batterie hors service, fuite sur le circuit d'eau, réfrigérateur en panne, etc.) et surtout éviter de perdre du temps, de l'argent, lors de la réactivation du camping-car.

 

1 - L'extérieur

Lavage de la carrosserie

Un bon lavage vous permettra de rechercher les rayures, les points de rouille éventuels et, après séchage, de les traiter. Ensuite vous pourrez lustrer et passer une cire de protection.

Vidange des réservoirs d'eaux usées et noires

Il est impératif de vidanger les réservoirs d'eaux usées ou des eaux noires pour éviter le gel. Le rinçage sera effectué en les remplissant et en les vidant plusieurs fois ; on pourra ajouter de l'eau de javel dans le premier plein. Une attention toute particulière sera apportée aux vannes de vidange : après nettoyage du joint et du volet d'obturation, on pourra, après séchage, enduire le joint d'un peu de graisse silicone ou, mieux, d'un produit lubrifiant (voir "Astuces"). Ensuite laissez la trappe ouverte pour que l'air circule afin d'assécher les réservoirs.

Graissage

Les joints de caoutchouc n'aiment pas trop le froid. On pourra les traiter avec une graisse adaptée (entourage des baies, les lanterneaux, les coffres, les portes) ; pour les serrures on pourra employer un produit spécifique. Si votre porteur possède des graisseurs (suspension, arbre de transmission, etc.) ne les oubliez pas, bien sûr en employant la bonne graisse.

Obturation

Pensez à calfeutrer les prises d'air extérieures du boiler ou (du chauffe-eau), du chauffage, du réfrigérateur, par des caches spécifiques. Cela vous évitera d'avoir des pensionnaires indésirables (insectes, rongeurs ou araignées) qui, en général recherchent un abri pour passer l'hiver.

Observation

Enfin, jetez un coup d'œil sur l'état des accessoires (Top-Box, antenne CB, fixation de l'échelle, roue de secours, porte de coffre, garnitures diverses).

 

2 - L'intérieur

Réservoirs d'eau propre

Les réservoirs d'eau propre seront vidangés ; ouvrez les trappes de visite et nettoyez les cuves comme pour les réservoirs d'eaux usées ; on pourra faire un plein d'eau javellisée et on en profitera pour nettoyer les canalisations et les divers robinets ; ensuite effectuez plusieurs rinçages et laissez les robinets et vannes de vidange ainsi que les trappes de visite ouverts afin de sécher l'ensemble.

Les W.-C.

La cuve sera désinfectée, toujours à l'eau de javel et, après rinçage, la trappe restera ouverte. On en profitera pour graisser les joints des vannes ; pour les W.-C. chimiques, on graissera le joint de cuve. On vidangera aussi le réservoir d'eau propre.

Le boiler

Surtout n'oubliez pas de le vidanger complètement et laissez la vanne de vidange en position ouverte.

La chaudière

Pour ceux qui possèdent un Truma C3402 ou C6002 (eau chaude + chauffage), idem, la vidange est obligatoire.

La pompe à eau

Appareil difficilement vidangeable, vous pouvez la démonter, vous en profiterez pour effectuer un nettoyage du filtre, et ensuite vous la stockerez dans un endroit chaud. De même, pensez à vidanger le vase d'expansion.

Le réfrigérateur

Une fois vide, nettoyez-le avec de l'eau additionnée d'un produit bactéricide non abrasif ; n'oubliez pas les replis du joint de porte, et surtout laissez la porte en position entrouverte, cela vous évitera les odeurs.

Le lanterneau

On pourra démonter la manivelle et ensuite extraire la grille, afin d'effectuer le nettoyage de l'ensemble.

Les placards et coffres

Videz-les et passez l'aspirateur, ensuite laissez-les entrouverts pour éviter les phénomènes de condensation.

Les baies et vitrages

Évitez de poser les rideaux isolants contre les vitres, laissez-les pendre, cela évitera la condensation. Les rideaux à ressort ne doivent pas rester en permanence en position fermée car, au fil du temps, le ressort y perdrait beaucoup de sa vigueur.

Les coussins

L'idéal est de les stocker dans un lieu non humide, chez soi ; si vous n'avez pas cette possibilité, disposez-les de telle manière pour qu'ils soient le moins possible en contact avec leurs supports.

Le rafraîchisseur

Il sera vidangé ainsi que le réservoir : si possible démontez la pompe à eau et stockez-la dans un local chaud. Assurez-vous que le bac situé en partie haute soit vide.

Le climatiseur

L'entrée d'air sera obturée par une housse.

Le groupe électrogène

Pensez à la vidange de son huile et fermez l'arrivée de carburant. L'idéal est de le stocker.

 

3 - Le véhicule porteur

Le stationnement

Pour garer votre camping-car, choisissez un terrain plat, les suspensions s'en porteront d'autant mieux ; évitez les sols qui restent humides. Évitez de stationner sous les arbres ou le long d'une haie.

Les pneus

Gonflez les pneumatiques à la pression maximale, celle recommandée par le manufacturier. Une fois par mois, déplacer votre véhicule afin que les pneus ne soient pas toujours en contact au même endroit de la bande de roulement, cela évitera leur déformation.

Les freins

Ne serrez pas le frein à main (en cas de gel, risque de blocage).

Les batteries

La batterie de démarrage restera en place (pour prévenir l'éventualité d'un démarrage impromptu ou si une alarme est installée). Par contre, la batterie auxiliaire sera démontée et stockée dans un lieu sec et chauffé. Un conseil : pour éviter de décharger la batterie de démarrage, débranchez ou ôtez les fusibles des appareils qui restent en service (horloges, ampli de télé, poste de radio, etc.). Si vous en avez la possibilité, l'idéal et de mettre en charge les batteries une fois chaque quinze jours.

Le réservoir de carburant

Pour éviter d'avoir un phénomène de condensation à l'intérieur du réservoir, faites le plein avant le remisage.

 

4 - Astuces

La mise à l'air

Si vous laissez les vannes de vidange ouvertes, pour éviter que des intrus ne remontent dans les canalisations, il vous suffira d'obturer l'orifice avec un grillage fin ; l'avantage de cette méthode est d'assurer une circulation d'air dans les réservoirs.

Contre l'humidité

Installez des absorbeurs d'humidité, sans oublier de vider le bac de temps en temps.

Lubrifiant

Pour les joints, les plastiques, les pompes de W.-C., les serrures, et pour faciliter le glissement des verres coulissants, choisissez un produit sans silicone que vous trouverez chez tous les accessoiristes.

Antigel ménager

Si vous êtes pris de court pour vidanger les circuits d'eau potable, il existe un antigel ménager qui vous assurera une protection efficace contre le gel de toute votre installation.

Nettoyants de réservoirs

Si vous êtes hostile à l'eau javellisée, vous trouverez chez les accessoiristes un produit de substitution, à base d'oxygène actif et ions d'argent, qui élime les bactéries et dépôts d'algues. Pour le traitement du calcaire et des mauvaises odeurs, il existe un autre produit non toxique qui éliminera les dépôts présents dans les canalisations : tout simplement du vinaigre blanc (2 tiers de vinaigre et un tiers d’eau)

Embrayage

Il arrive parfois, après une immobilisation prolongée du véhicule, que l'embrayage soit collé. La cause en est due à l'humidité associée à un dépôt gras, qui colle la garniture d'embrayage sur le plateau ; le plus souvent cela se produit après 50 000 km. Pas de panique, le remède est simple : serrez le frein à main, débrayez, mettez-vous en troisième, et un ou deux coups de démarreur suffisent en général à régler ce problème ; assurez-vous, d'avoir une distance libre de plusieurs mètres devant le véhicule. Si cette procédure ne donne rien, n'insistez pas, le mieux est de vous faire remorquer ; sans mettre le contact, débrayez, mettez en troisième et procédez au remorquage ; en principe, sur quelques mètres, le disque d'embrayage doit retrouver son fonctionnement.